IMG_20220721_204239.jpg

La ferme collective

Rassemblé.es autour d'une ferme en polyculture de près de 43 Ha, Nicolas, Paloma, Lucas, Céline, Rémi et Mathieu s'associent au quotidien pour produire en agro-écologie fruits, légumes, noix, plantes aromatiques et médicinales ou encore céréales, farines, pains, huiles... destinés à être commercialisés en circuits courts et auprès de magasins partenaires de la région...

Conscient.es des difficultés et enjeux relatifs à l’installation agricole, au renouvellement des générations paysannes, au besoin de résilience du  territoire et aux conséquences du changement climatique, elles et ils se sont rassemblé.es autour de valeurs d’entraide, de partage, de solidarité et de mutualisation de matériels, de fonciers et de compétences selon les principes d’une agriculture durable.

Attaché.es à la valorisation des productions agricoles et des enjeux de commercialisation en circuits courts, elles et ils développent des démarches et outils de transformation fermière afin de diversifier les revenus et proposer une gamme diversifiée.

IMG_20220420_193715.jpg

Panneaux d'exposition détaillés 

Panneau ferme collective .png
Panneau agro écologie .png
Panneau économie.png
Panneau coopération.png

Les principes du projet agricole

1

Un projet ouvert et accueillant des personnes

La clef des sables se veut ouverte aux habitant.es, aux consommateur.ices, aux porteur.euses de projets agricoles.. 

2

Un projet d'entraide

Les agriculteur.ices partagent du temps, du matériel, des compétences et des connaissances pour appuyer leurs activités

3

Un projet qui prend soin du vivant

La ferme vise à produire une alimentation saine selon les principes d'une agriculture durable qui respecte les êtres vivants

4

Un projet complémentaire, équilibré et durable 

Les activités agricoles sont concues en complémentarités et en synergies  et transmissibles au sein d'un foncier indivisible. 

Les parcelles et les productions

La ferme compte une quarantaine d’hectares en fermage et 3,5 hectares de surfaces en propriété essentiellement groupés autour du corps de fermes. Des systèmes d’irrigation sont développés sur la majeure partie des parcelles. Deux anciens bâtiments d’habitations se situent sur les terres  (Marchés, séchages...). La répartition des parcelles en production est la suivante : 

  • 13,5 hectares de noyers produisant environ 20 tonnes par an. Ces noix sont de variété franquette en appellation Noix de Grenoble pour 90 % et de variété fernor pour 10 %. Les vergers sont en agriculture biologique depuis 2009. L’irrigation y est assurée par un système de micro-asperseurs

  •  4 000 m² d’asperges de variété précoce et très précoce implantées en 2020. Elles rentreront en production en 2022 pour 8 ans sauf accident climatique.

  •  Entre 15 & 20 hectares de grande culture (tournesol, colza, blé, soja, luzerne, petit épeautre, autre légumineuses) récemment passés en bio.

  • 1 hectare de maraîchage en bio, dont 0,5 hectare en légumes diversifiés

  • Plusieurs parcelles de petits fruits et fleurs (fraise, framboise, raisins de tables rhubarbe...) cuisinés ou transformer en sorbets de glaces, confitures ou conserves.

  • 1 parcelle de PPAM (Plantes à Parfum  Aromatique et Médicinale)  destinée à créer des sirop, des pesto ou des conserves.

  • 3 hectares de pelouses sèches uniques en Isère dont l’entretien se fera en collaboration avec le conservatoire des espaces naturels de l’Isère.

Capture.JPG
Les parcelles de la ferme rassemblées autour des sablières

Réseau des fermes partagées 

Les fermes paratagées_logo.jpg

La clef des sables fait partie des fondateurs et des chevilles ouvrières à l’initiative du réseau  « Des fermes partagées ». Composés d’acteurs agricoles et alimentaires régionaux (Ferme des volonteux, Epicerie La carline, Ferme de Chalonne, réseau GRAP…) Ce mouvement ambitionne de favoriser le développement et l’entraide entre fermes collectives à l’échelle de la région Auvergne Rhone Alpes. A ce titre, la clef des sables fera partie des projets pilotes du réseau. Convaincus de l'utilité du cadre collectif d'entreprenariat agricole (entraide, mutualisation...) nous nous engageons dans ce réseau afin de faciliter le développement de fermes collectives et faciliter la relocalisation de la production alimentaire locale à travers le tissage de relations entre producteurs agricoles et commercialisateurs de produits alimentaires. 

IMG_20220705_195202.jpg